Imaginez l’émotion de retourner à l’école 10 ans après le bac ou 50 ans après la matu, et vous saurez ce qu’ont ressenti nos alumni le 16 juin 2016 : les promotions 1966, 76, 86, 96 et 2006 sont venus fêter l’anniversaire de l’obtention de leur diplôme au Collège Champittet il y 10, 20, 30, 40 et 50 ans !

18:30 et les premiers alumni arrivent, très élégants, accueillis par les mélodies de « Belles belles belles » ou « Pour un flirt », ils sourient, se saluent, se serrent dans les bras ; puis sous un plafond de ballons bleus, entourés de photos ressuscitées des archives, et une coupe de champagne à la main, les alumni ont le plaisir de retrouver leurs camarades de classe et anciens professeurs, en personne et en photo ; de rencontrer d’autres générations d’alumni et de se promener dans les couloirs de l’école, tapissés de souvenirs.

Le volume de la musique baissée, nos directeur général Mr. de Korodi, et directeur académique Mr. Lomenech, ouvrent la cérémonie avec un mot de bienvenue et partagent quelques nouvelles concernant l’école. En conclusion de cette partie quelque peu formelle, je m’adresse aux invités :

« …Nous sommes ici ce soir pour célébrer les 10, 20, 30, 40 et 50 ans d’anniversaire de votre diplôme obtenu au Collège Champittet ! C’est à ce moment-là que vous avez gagné bien plus que l’accès à l’université, car dès ce jour vous êtes devenus alumni : les fiers diplômés de ce bel établissement. Les membres de la famille Champittet.

…Champittet ne s’arrête pas aux années passées ici, c’est un réseau pour la vie et c’est précieux : nous avons vécu la même expérience et nous respectons les mêmes valeurs. Un tel réseau, uni et diversifié, offre de multiples opportunités, personnelles et professionnelles. Un tel réseau, dynamique et soudé, permet de s’offrir de l’entraide, de se soutenir mutuellement et de créer une communauté avec un fort sentiment d’appartenance. … »

Une soirée festive et pleine d’émotions où les alumni se sont amusés à dénicher leurs jeunes visages et ceux de leurs amis parmi les photos exposées, les albums et les rapports annuels, à se raconter les meilleures anecdotes et à imiter leurs professeurs préférés; à parcourir les couloirs du Collège, ces couloirs parcourus tous les jours à une époque dorée, à s’assoir aux mêmes places fidèlement occupées en classe d’économie quand ils avaient 17 ans et à jouer au hockey dans la salle de gym comme ils le faisaient avec Lush ; mais aussi à se remémorer le stress des périodes d’examens surveillés par Mr. Abate ou les retenues du mercredi avec Mr. Zitouni dans la fameuse salle 41, au 4 ème étage, où le mobilier reste inchangé et les souvenirs remontent à la surface par dizaines. « On ne se retourne pas ! » s’exclame un alumnus provoquant un éclat de rire général, nous pouvons tous encore l’entendre ce ton solennel du surveillant qui nous surprend en pleine tentative de communication avec notre complice quatre rangées derrière.

Merci, merci à tous d’être venus et d’avoir animé cette soirée avec tant de joie et de sourires sincères.​

Merci aux alumni, au staff et aux anciens professeurs. J’ai été ravie et honorée d’accueillir des personnages qui ont marqué notre éducation et l’histoire du Collège à jamais, comme L’Abbé Laurent Duffner, légendaire préfet du Collège à l’époque du grand chanoine Gérard Payot, et des professeurs inoubliables comme Mr. Zappa, Mme Bradascio, Mme Revaz, Mme Pujol, Mme Cherubini, Mr. Lomenech et Mr. Lushaj.

© 2020 by Giulia Schuck. Based in Switzerland.